Exemple de projet soutenu - Ville de Saguenay

Saguenay : une ville innovante à l’affût des meilleures pratiques pour la gestion de son parc de véhicules

On connaît la Ville de Saguenay pour ses espaces verts, ses plans d’eau exceptionnels et ses nombreuses activités de plein air, mais saviez-vous que son parc de véhicules est également vert? Voici le premier article d’une série portant sur la gestion durable des parcs de véhicules municipaux dans le cadre d’un appel de projets en cours dans le programme Transportez vert.

Ça ne prend qu’un visionnaire pour faire germer une idée révolutionnaire

Pour Louis-Philip Fournier, coordonnateur de dossiers d’immobilisation au Service des immeubles et des équipements motorisés de la Ville de Saguenay, l’efficacité énergétique fait partie intégrante de son travail en tant que gestionnaire du parc de véhicules de la municipalité. L’acquisition de véhicules et d’équipements technologiques, l’entretien préventif, l’optimisation en continu, la performance énergétique et la fiabilité des véhicules sont tous des facteurs qui influencent ses décisions. Des choix opérationnels bien concrets comme le mode stationnaire et l’utilisation de systèmes de chauffage auxiliaires, l’utilisation d’outils électriques 120 volts, la programmation des véhicules en fonction de l’usage, l’utilisation de régulateurs de ralenti et la formation des opérateurs, sont privilégiés depuis 2007 à Saguenay.

Le désir de M. Fournier d’amener la Ville à toujours s’améliorer sur le plan énergétique est bien présent et fait son chemin auprès de son équipe. M. Fournier n’hésite pas à adopter de nouvelles pratiques pour diminuer la consommation de carburant et les frais d’entretien tout en restant à l’affût des avancées dans l’industrie. Professionnel et avant-gardiste, il est reconnu par ses pairs et contribue avec conviction à la poursuite des objectifs de la Ville de Saguenay en matière de développement durable.

L’accompagnement de Transportez vert : une approche innovante axée sur les résultats mesurables

C’est en 2020 que M. Fournier apprend l’existence du programme Transportez vert par l’entremise de la firme d’ingénierie MRA se spécialisant dans la réalisation de projets durables et qui a suivi la formation d’accompagnement en gestion de l’énergie de Transportez vert. Après quelques discussions, M. Fournier a vite saisi la valeur ajoutée du volet accompagnement et a entrepris le processus.

« Ayant une petite équipe, nous n’avons presque jamais le temps d’extraire des données, puis de les analyser dans le but de chiffrer nos émissions de gaz à effet de serre (GES) et, ensuite, de cibler des objectifs d’optimisation. En tant que gestionnaire de parc, nous essayons d’être le plus écoénergétique possible, mais nous n’avions jamais eu l’occasion de chiffrer les GES pour orienter nos prises de décisions. Le programme Transportez vert devenait donc une belle occasion pour obtenir un profil détaillé de notre consommation énergétique et valider les possibilités qui s’offraient à nous pour être plus vert », indique-t-il.

Bien que Saguenay ait déjà mis des efforts dans la gestion durable de son parc de véhicules, la décision d’accorder le contrat à une firme spécialisée, remboursable à 50 % par le programme Transportez vert, s’est avérée des plus profitables. En plus d’avoir gagné du temps et des ressources internes, l’accompagnement de MRA a permis d’apporter un regard neuf et pertinent sur la situation du parc de plus de 400 véhicules, allant de la berline au camion de pompier. Grâce à ce portrait des véhicules classés par catégorie d’équipement et de performance, la Ville peut maintenant prioriser ses efforts en fonction des véhicules les plus énergivores et prendre des décisions éclairées en fonction de leurs retombées économiques, de leur impact environnemental et des investissements nécessaires.

Moins de GES, plus d’économies et de fierté!

Avec la mise en œuvre des mesures priorisées pour 2022-2023, la Ville estime que la réduction des émissions de GES sera de 87 tonnes, soit 2 % des émissions totales émises annuellement par la Ville actuellement. Pour cette première année d’implantation, plus de 30 000 $ en économies sont envisagés. D’ici trois ans, la Ville espère réduire ses émissions de GES d’au moins 200 tonnes grâce aux recommandations formulées dans le rapport, et ainsi, réaliser plus de 210 000 $ en économies sur le budget lié à la consommation de carburants. Pour M. Fournier, il est clair qu’une démarche municipale en transition énergétique est primordiale.

« C’est important autant sur le plan environnementale qu’en ce qui concerne l’image. Il y a aussi la question du budget, considérant que le carburant pour les véhicules représente plus de 3 millions de dollars annuellement à la Ville de Saguenay. Nous commençons aussi à être reconnu comme un modèle pour certaines municipalités qui n’hésitent plus à s’inspirer de nos devis lors de l’acquisition de leurs véhicules. »

Et l’avenir? Que nous réserve-t-il?

La prochaine étape pour la Ville de Saguenay est de se doter d’un comité de suivi et d’amélioration continue du parc de véhicules afin de tenter de réduire davantage les émissions de GES, car, on le sait, l’union fait la force! Pour atteindre les cibles gouvernementales de 2030, cette démarche mobilisatrice est essentielle pour la Ville. Elle souhaite rassembler les employées et employés autour d’objectifs communs et réalistes afin d’implanter une culture de l’efficacité énergétique à différents niveaux des opérations.

Évidemment, M. Fournier est bien conscient que, dans tous les milieux, la gestion du changement n’est pas nécessairement une chose facile, mais ses convictions sont profondes et sa motivation à y arriver… bien concrète! Avec la création du comité, il est persuadé que les diverses parties prenantes emboîteront le pas et que la Ville pourra rayonner grâce à la réduction des GES et aux économies générées. À plus court terme, M. Fournier souhaite prioriser la transformation des véhicules plus énergivores, soit les camions lourds, et suivre la formation sur l’écoconduite, également offerte par Transportez vert, en vue d’optimiser l’utilisation des véhicules actuels.

Selon M. Fournier, même si une municipalité n’a pas, à court terme, d’objectifs de réduction des GES précis ou de vision du développement durable, le programme Transportez vert est un point de départ vers une démarche qui en vaut la peine. « Je recommande le programme Transportez vert à toutes les villes pour au moins avoir un portrait des émissions de GES de leur flotte et pour cibler les véhicules ayant le plus grand potentiel de réduction de GES. »

Partager cette page

 

© Gouvernement du Québec, 2008-2022