Thermopompe

À quoi sert une thermopompe?

C’est un appareil électrique qui transfère la chaleur d’un endroit à un autre. 

La thermopompe peut servir de système de chauffage et de climatiseur. Certaines thermopompes peuvent aussi fournir de l’eau chaude de consommation.

Cependant, avec les froids des hivers québécois, la thermopompe ne peut répondre, à elle seule, à tous vos besoins. Il faut installer, de pair avec celle-ci, un autre système de chauffage. À partir d’une certaine température, c’est le système de chauffage parallèle qui prend la relève, car la thermopompe ne suffit plus.

En mode dégivrage, l’appareil peut dégager de l’air frais dans votre maison.

Quel est le type de thermopompe le plus répandu?

La catégorie la plus répandue actuellement est la thermopompe bibloc à air et particulièrement le type air-air, qui s’installe dans des maisons qui ont un système de chauffage à air chaud. L’autre type, beaucoup plus rare sur le marché, est la thermopompe bibloc air-eau, qui se combine au système de chauffage à eau chaude.

Qu’est-ce qu’une thermopompe basse température?

Une thermopompe basse température (parfois appelée « climat froid » ou « cold climate ») permet de chauffer une habitation même lorsque la température extérieure est très basse. Cela représente une excellente solution de chauffage bien adaptée au climat hivernal québécois. Comme les autres thermopompes, elle permet aussi de climatiser l’habitation.

Plusieurs programmes de Transition énergétique Québec offrent une aide financière bonifiée pour l'installation d'une thermopompe basse température. Le modèle doit faire partie de la liste des modèles admissibles.

Quel est l’avantage d’une thermopompe basse température?

En temps très froid, les modèles standards de thermopompe ne suffisent plus et un autre système de chauffage (comme l’électricité) doit prendre la relève. Comme son nom l’indique, la thermopompe basse température permet de chauffer une habitation même lorsque la température extérieure est très basse.

Que dois-je savoir avant d’acheter une thermopompe?

  • La durée de vie d’une thermopompe oscille entre 10 et 15 ans;
  • Votre entrée électrique doit supporter le branchement d’une thermopompe, ce qui est généralement le cas;
  • Certaines thermopompes sont bruyantes. Avant de fixer votre choix, vérifiez auprès de votre municipalité quelle est la réglementation concernant le bruit et l’emplacement d’une thermopompe;
  • La combinaison thermopompe-chaudière occasionne avec le temps une augmentation des frais d’entretien car votre système de chauffage comporte deux appareils.
  • Lors de l'achat d'une thermopompe, recherchez le symbole international ENERGY STAR® 

Liens utiles

Quels sont les frais d’installation d’une thermopompe à air?

Les frais d’installation d’une thermopompe à air varient en fonction du type d’appareil choisi et du système de chauffage en place dans votre maison. Des frais s’ajoutent s’il faut modifier le réseau de conduits ou augmenter la puissance de l’installation électrique pour répondre à l’augmentation de la demande. Le fonctionnement efficace et la durabilité de votre thermopompe dépendent avant tout d’un bon entretien, de préférence à l’automne. Le compresseur est l’élément le plus vulnérable. La thermopompe consomme moins d'énergie qu’un système classique, mais elle est plus chère à l’achat.

Comment entretenir votre thermopompe?

L’entretien de votre thermopompe débute par le nettoyage du serpentin extérieur au tuyau d’arrosage et se poursuit par le nettoyage ou le remplacement du filtre de retour d’air, selon les recommandations du fabricant. Assurez-vous que l’eau, la neige et la glace sur le toit de votre maison ne tombe pas sur le ventilateur de votre thermopompe à air-air. Si elle est exposée aux grands vents, construisez des brise-vent.

Comment établir le dimensionnement optimal d'une thermopompe?

Pour maximiser le rendement de votre thermopompe, assurez-vous qu’elle est bien dimensionnée, c’est-à-dire assez puissante pour répondre à vos besoins de chauffage. Bien que les commerçants aient tendance à conseiller un dimensionnement idéal pour la climatisation l’été, il est essentiel de choisir un modèle à plus grand dimensionnement, qui saura performer pour chauffer votre espace l’hiver.

Plusieurs variables doivent être considérées, dont :

  • la superficie et le volume de la maison;
  • la configuration et l'orientation de la maison;
  • la situation géographique;
  • le type de construction;
  • le degré d'isolation et d'étanchéité;
  • les dimensions, le type et l'orientation des fenêtres.

Pour calculer adéquatement vos besoins en chauffage, demandez à un professionnel en chauffage, accrédité par la Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec (CMMTQ). Nous vous suggérons de faire appel à plus d'un professionnel pour vous permettre de vérifier et valider les résultats obtenus.

La thermopompe consomme-t-elle moins d’énergie que les autres appareils de chauffage?

Il est vrai que la thermopompe consomme moins d’énergie que les autres appareils de chauffage, à l’usage, elle coûte moins cher. En fait, elle ne produit pas de chaleur; elle l’extrait de l’air extérieur et la pompe à l’intérieur de la maison. C’est pourquoi elle consomme moins d’énergie qu’elle n’en déplace. À une température extérieure de 8ºC et pour chaque watt d’électricité consommé, on estime que la thermopompe à air-air en libère 3 dans votre maison. Si vous êtes propriétaire d’un tel appareil, vous profiterez donc de 2 watts gratuits.

Mais, les économies réalisées en chauffage sont bien souvent diminuées, sinon annulées, par les dépenses énergétiques additionnelles requises pour la climatisation en été. Les rigueurs de notre climat réduisent également, de façon significative, les performances des thermopompes. Si les appareils sont installés dans des maisons peu étanches et mal isolées, les gains énergétiques seront encore plus limités.

Mise en garde

Il faut être prudent face à la théorie de haute performance énergétique de la thermopompe et l’économie d’argent à réaliser, car certains points doivent être pris en compte :

  • les coûts engendrés par l’acquisition d’une thermopompe;
  • le climat et l’emplacement géographique;
  • l’entretien rigoureux à effectuer;
  • l’enveloppe de la maison;
  • la superficie à chauffer;
  • l’identification des besoins du consommateur;
  • l’économie d’énergie n’est pas synonyme d’économie d’argent;
  • le chauffage d’appoint requis.

Vers le haut

Retour vers

Partager cette page

 

© Gouvernement du Québec, 2008-2020