Les Premières Nations

Jeter les bases d’une collaboration durable pour améliorer le bien-être des communautés

Plus que jamais les Premières Nations se mobilisent autour des enjeux énergétiques et climatiques.

D’une part, puisque leur mode de vie est intimement lié au territoire et aux ressources naturelles, elles sont bien placées pour mesurer l’ampleur des changements que les activités humaines provoquent dans l’environnement. 

D’autre part, les Premières Nations souhaitent agir directement pour améliorer la situation énergétique de leurs communautés et de leurs membres. Les objectifs sont multiples :

  • augmenter l’utilisation des énergies renouvelables disponibles sur les territoires à proximité de leurs communautés;
  • améliorer la performance des résidences et des bâtiments en diminuant leurs émissions locales de GES et autres polluants;
  • réduire la facture énergétique des ménages et des entreprises tout en améliorant les conditions de vie et les économies locales.

Les nations autochtones au Québec

Quarante et une communautés amérindiennes regroupées en dix Premières Nations sont établies au Québec. Quelque 63 000 Autochtones habitent dans leurs communautés, alors que près de 30 000 autres vivent dans les municipalités des diverses régions du Québec.

De plus, quelque 12 000 Inuits vivent majoritairement dans des villages nordiques situés le long de la baie d’Ungava et du détroit de la baie d’Hudson. TEQ entend entreprendre des discussions avec la nation inuite afin de convenir avec elle d’une démarche semblable à celle retenue avec les Premières Nations.

Objectifs et mesures phares

Le principal objectif du Plan directeur en transition, innovation et efficacité énergétique du Québec concernant les Premières Nations est de consulter leurs représentants sur les enjeux de la transition énergétique et d’agir en concertation avec eux afin de prendre en compte leurs besoins, leurs valeurs et leurs intérêts et de mettre en œuvre des mesures bien adaptées.

Un plan d’action spécifique aux Premières Nations

Avec la participation des ministères et organismes, le comité TEQ-Premières Nations élaborera un plan d’action spécifique aux Premières Nations afin de répondre aux enjeux de la transition énergétique.

Les mesures de ce plan porteront notamment sur les éléments suivants :

  • l’amélioration des connaissances dans les différents domaines d’intervention;
  • l’établissement d’un diagnostic sur les besoins énergétiques des Premières Nations;
  • l’évaluation des besoins financiers et l’élaboration de formules d’aide;
  • la modification des modalités dans les programmes d’aide pour tenir compte de la réalité des Premières Nations;
  • le développement d’une expertise au sein des communautés;
  • le développement de mesures pour sensibiliser les membres des communautés aux enjeux énergétiques et aux stratégies disponibles;
  • la collaboration avec le gouvernement fédéral.

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur l’engagement des Premières Nations dans la transition énergétique, consultez la section complète dans le plan directeur.

Documentation

Partager cette page

 

© Gouvernement du Québec, 2008-2019