19 juin 2019

ÉcoPerformance et Technoclimat – Un soutien précieux au développement des réseaux autonomes dans l’Arctique

Cet article est le deuxième d’une série de quatre qui dresse le portrait d’entreprises qui ont participé ou accompagné leurs clients dans des projets en efficacité et conversion énergétiques ou d’innovations technologiques grâce aux programmes de Transition énergétique Québec.

Tous deux administrés par Transition énergétique Québec (TEQ) et financés en partie par le Fonds vert, les programmes ÉcoPerformance et Technoclimat offrent la possibilité à de nombreuses entreprises de développer leur expertise dans les domaines liés à la conversion, à l’innovation et à l’efficacité énergétiques. 

C’est le cas de l’entreprise TUGLIQ Énergie, qui a bénéficié du soutien de ces deux programmes pour analyser, développer et implanter des projets de production et de stockage d’énergie innovants dans le Grand Nord québécois. Laurent Abbatiello, cofondateur de l’entreprise, considère « qu’au-delà de l’aide financière octroyée, c’est la facilité d’application aux programmes, le processus simple et rapide, ainsi que le dévouement des intervenants responsables du dossier qui font de Transition énergétique Québec un partenaire de confiance. »

TUGLIQ – Des solutions renouvelables partout sur le globe

Fondée en octobre 2011, TUGLIQ Énergie est une société indépendante productrice d’électricité qui offre des solutions énergétiques renouvelables clés en main pour les réseaux autonomes et les microréseaux caractéristiques des îles, des communautés ou des opérations minières isolées qui sont entièrement dépendantes des énergies fossiles. Elle adapte ses solutions aux climats extrêmes du globe ainsi qu’aux endroits plus difficiles d’accès, en plus d’offrir une gamme étendue de services dans le cadre des projets qu’elle développe.

Possédant une grande expérience dans le domaine de l’industrie minière, M. Abbatiello est particulièrement sensible à l’importance de bien maîtriser les coûts énergétiques et leur variabilité pour assurer la pérennité des opérations. Son collègue, Pierre Rivard, cofondateur et également instigateur de l’idée à l’origine de TUGLIQ, accorde une grande importance aux solutions de remplacement des énergies fossiles par des énergies propres. Tous deux préoccupés par la dépendance au diesel des mines et des communautés éloignées, ces deux passionnés en quête de solutions énergétiques durables pour notre planète ont décidé d’unir leur expertise et de fonder TUGLIQ.

Le microréseau de la mine Raglan — Un projet fondateur pour TUGLIQ

Mis en fonction en 2014 et réalisé en milieu arctique extrême, le projet fondateur de la mine Raglan (Raglan I) est encore à ce jour l’un des projets phares de l’entreprise. Il consistait à compléter le microréseau existant du client avec un système renouvelable autonome jumelant la production d'énergie éolienne et son stockage. Ce dernier devait s’effectuer à l’aide de dispositifs combinant des batteries, un volant d’inertie et de l’hydrogène pour répondre aux divers besoins du réseau. En plus du choix de technologies de stockage novatrices et inédites, un tel couplage n’avait jamais été réalisé à de telles latitudes.

TUGLIQ a toutefois réussi à réaliser ce projet complexe et audacieux dans les temps tout en respectant le budget alloué. Ce microréseau innovant a entraîné une diversification de la production d’énergie de la mine Raglan, en plus de réduire sa dépendance au diesel. Cette première phase du projet a permis à l’entreprise d’abaisser sa consommation annuelle de diesel de 2,1 M de litres et d’éviter la production de 6 800 tonnes équivalent CO2 par an. TUGLIQ s’est vu décerner plusieurs prix en lien avec ce microréseau en 2016, notamment le Prix d’excellence environnementale du gala annuel « Toward Sustainable Mining » de l’Institut canadien des mines et le Prix « Meilleur usage de stockage d’énergie renouvelable à un site minier » lors de l’« Annual World Congress Energy and Mines ».

Une deuxième phase du projet (Raglan II) a été développée et réalisée en 2018, ce qui a eu pour effet de doubler les réductions des émissions de gaz à effet de serre du site minier. TUGLIQ et son client prévoient maintenant ajouter un parc solaire aux installations du microréseau.

Le soutien de Transition énergétique Québec a permis la réalisation de ce projet. En effet, c’est avec l’aide financière accordée par le biais du programme ÉcoPerformance que les études préliminaires visant la définition du projet ont pu être menées et que les investissements nécessaires à la construction en milieu arctique ont pu être allégés. Le soutien accordé par l’entremise du programme Technoclimat aura permis de son côté de rendre possible la portion recherche et développement de ce projet et aura nécessairement entraîné le perfectionnement de l’expertise de niche de TUGLIQ.

Un seul conseil pour les requérants

Interrogé à propos des conseils à donner aux prochains requérants aux programmes, M. Abbatiello n’avait qu’une seule chose à dire : 
« Ne sous-estimez pas l’importance de l’apport de partenaires tels que Transition énergétique Québec dans la mise en œuvre de vos projets. Le soutien et l’aide financière accordés par Transition énergétique Québec, particulièrement dans la réalisation des deux phases du projet Raglan, nous ont permis de faire passer le statut du projet de « non profitable » à « réalisation prioritaire ».

Liens utiles

Partager cette page

 

© Gouvernement du Québec, 2008-2019