9 octobre 2020

Dépôt du Rapport annuel de gestion 2019-2020 de Transition énergétique Québec

Transition énergétique Québec est fière de présenter son rapport annuel de gestion 2019-2020 qui a été déposé à l’Assemblée nationale du Québec le 29 septembre dernier.

Sur le thème « Poursuivre nos ambitions », ce rapport est le troisième et probablement le dernier de la société d’État, puisque ses activités seront intégrées prochainement à celles du ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN). Depuis sa création en avril 2017, TEQ a poursuivi avec agilité et détermination son mandat pour mener à bien la transition énergétique du Québec, que ce soit par l’offre de services et de programmes adaptés à des clientèles variées ou par la coordination rigoureuse de la mise en œuvre et du suivi du Plan directeur en transition, innovation et efficacité énergétiques du Québec

La dernière année de TEQ aura été marquée par plusieurs événements déterminants, mais son équipe a su faire preuve d’une étonnante capacité d’adaptation, démontrant un engagement et un dévouement exemplaires. C’est beaucoup grâce à elle que ce grand projet de société qu’est la transition énergétique du Québec avance à plein régime depuis plus de trois ans. TEQ poursuit ses ambitions avec la même passion qu’à ses débuts : le présent Rapport annuel en est la preuve. 

Consultez le Rapport annuel de gestion 2019-2020.

Les faits saillants 2019-2020

1- TEQ en phase avec la réalisation du Plan directeur en transition, innovation et efficacité énergétiques du Québec

  • Un taux d’avancement à mi-parcours de 68 % de l’ensemble des mesures de TEQ à mettre en œuvre pour 2023.

Pour les cinq années de la durée du Plan directeur, TEQ est responsable de 123 mesures sur 225. Les autres sont sous la responsabilité des distributeurs d’énergie et des autres ministères et organismes.

Les nouvelles participations aux programmes de TEQ en 2019-2020 permettront de :

  • réaliser des économies d’énergie de 5,2 millions de gigajoules, ce qui représente la consommation annuelle de 66 300 maisons;
  • réduire les émissions de GES de 351 000 t éq.CO2, soit l'équivalent de retirer 103 000 véhicules légers de la route annuellement.

Au 31 mars 2019, c’est au total 122 mesures du Plan directeur qui étaient planifiées pour l’année 2019-2020 qui ont été réalisées ou qui sont en cours de réalisation. Ce résultat représente un taux de mise en œuvre de 86 % des 142 mesures qui avaient été planifiées pour cette période.

Ainsi, les programmes et les mesures réalisés ou en cours de réalisation par l’ensemble des porteurs ont permis de :

  • réaliser des économies d’énergie de l’ordre de 7,1 pétajoules;
  • réduire de 131,8 millions de litres la consommation de produits pétroliers;
  • retirer 0,6 million de tonnes d’équivalent CO2 de l’atmosphère.

2- Une transformation organisationnelle réussie

Motivée par sa volonté d’être un modèle gouvernemental en s’inscrivant dans une approche de gestion moderne qui met à l’avant-plan des outils, des milieux de travail et du télétravail pour accroître la productivité, l’efficience et l’efficacité dans la collégialité et le respect, TEQ a :

  • modernisé ses technologies de l’information (TI);
  • aménagé de nouveaux milieux de travail flexibles axés sur les activités;
  • effectué un virage vers une gestion numérique « sans papier » et;
  • participé au projet pilote du Conseil du trésor sur le télétravail.

3- Une participation record à des programmes performants

La preuve de l’intérêt grandissant des clientèles, c’est que l’achalandage sur le site Web de TEQ a augmenté de 5,5 % par rapport à l’année précédente, passant ainsi à quelque 575 000 visites annuellement.

  • 92 891 nouvelles participations aux programmes d’efficacité, de conversion et d’innovation énergétiques
  • 386 M$ en nouvelle aide financière (en provenance du Fonds vert et de la quote-part versée par les distributeurs d’énergie)
  • 90 % du budget de TEQ retourné aux citoyens et aux entreprises sous forme de subventions

4- Évolution et bonification des programmes au service des clientèles et de la transition énergétique

TEQ a poursuivi l’amélioration continue de son offre pour mieux répondre aux attentes des clientèles, tout en axant les interventions sur la transformation du marché dans les différents secteurs. Les bons coups des programmes sont présentés plus loin, par secteur.

5- Des mesures de relance économique rapides et efficaces au-delà des attentes

La fin de l’année 2019-2020 a été marquée par le début de la pandémie de COVID-19 au Québec. TEQ a su proposer rapidement des mesures de relance à coût nul, efficaces, réalisables à très court terme et porteuses de retombées économiques immédiates. Celles-ci pourront :

  • stimuler la rénovation résidentielle, la productivité et l’innovation des entreprises québécoises;
  • protéger les investissements et les emplois s’y rattachant;
  • poursuivre la transformation de marchés et la transition énergétique.

6- Un apport important au nouveau code d’énergie pour les grands bâtiments

Grâce à l’élaboration du nouveau chapitre visant l’efficacité énergétique du Code de construction du Québec à laquelle TEQ a largement participé en 2019-2020, les bâtiments du futur devront être conçus et construits pour être plus efficaces et plus verts. La Société évalue que ce nouveau code d’énergie apportera d’ici à 2030 :

  • d’importantes économies d’énergie, soit 6,9 pétajoules, ce qui correspond à l’énergie consommée par 68 600 nouvelles maisons;
  • des réductions d’émissions de gaz à effet de serre importantes, soit 60 438 tonnes de CO2, l’équivalent de retirer 17 800 voitures des routes.

7- Un leadership marqué par la mobilisation citoyenne, la promotion et le rayonnement ainsi que la coopération internationale

TEQ a participé à plus de 70 activités nationales et internationales pour promouvoir la transition énergétique.

Partager cette page

 

© Gouvernement du Québec, 2008-2020