18 février 2019

Comment peut-on expliquer l’engouement pour les véhicules électriques au cours de la dernière année?

Le nombre de participants au programme Roulez vert de Transition énergétique Québec et les récentes données de la Société de l’assurance automobile du Québec démontrent une croissance du nombre de véhicules électriques immatriculés. Comment expliquer cette croissance, cet engouement pour les véhicules électriques? Transition énergétique Québec estime que plusieurs éléments entrent en ligne de compte.

Tout d’abord, le Québec favorise l’électrification des transports depuis plusieurs années. Une variété de programmes et de mesures ont été mis en œuvre pour soutenir ce mouvement. Pensons, par exemple, au Plan d’action en électrification des transports 2015-2020. Ainsi qu’au volet Roulez électrique du programme Roulez vert qui offre jusqu'à 8 000 dollars de rabais à l'achat ou à la location d'un véhicule entièrement électrique ou hybride rechargeable. Les consommateurs peuvent aussi profiter d'un soutien financier pour l’achat et l’installation d’une borne de recharge de 240 volts à leur domicile. Le gouvernement offre également un appui pour l’installation de bornes en milieu de travail, dans le cadre du volet Branché au travail du programme Roulez vert.

La norme véhicules zéro émission (VZE), une mesure qui a fait ses preuves dans les États américains où elle a été implantée, est entrée en vigueur le 11 janvier 2018 au Québec pour favoriser l’élargissement de l’offre et la croissance de la demande. Un nombre grandissant de modèles sont ainsi disponibles sur le marché. Les consommateurs ont accès à une gamme de plus en plus diversifiée de véhicules électriques et le temps d’attente tend à diminuer.

En parallèle, le Québec se préoccupe du développement des infrastructures de recharge, de manière à renforcer le sentiment d’autonomie des propriétaires de véhicules électriques et l’intérêt de la population pour l’acquisition d’un tel véhicule. Les bornes de recharge, publiques ou privées, sont de plus en plus visibles dans le paysage québécois. Les deux principaux réseaux de bornes publiques du Québec, soit le Circuit électrique et FLO, sont en constante expansion. Plus grand réseau québécois, le Circuit électrique entend atteindre à lui seul 2 500 bornes en service d’ici 2020.

Mentionnons également que les véhicules électriques et hybrides rechargeables, munis d’une plaque d’immatriculation verte, peuvent circuler sur plusieurs voies réservées, et ce, peu importe le nombre de passagers. Sans oublier qu’ils bénéficient d’un accès gratuit aux ponts à péage des autoroutes 25 et 30, ainsi qu’aux services de traversiers payants de la Société des traversiers du Québec.

La promotion des véhicules électriques et de leurs avantages a permis de briser les mythes entourant leur utilisation. Outre le fait qu’il s’agit d’un choix écologique, les citoyens constatent de plus en plus les avantages de rouler en véhicule électrique. Pensons par exemple au coût moins élevé de l’électricité comparativement à celui de l’essence de même que ceux pour l’entretien qui sont moindres. Il ne faut pas oublier le plaisir de conduire un véhicule électrique, notamment sa conduite silencieuse et sa tenue de route remarquable.

Les efforts en matière d’offre et de promotion portent leurs fruits. L’intérêt des consommateurs est bien réel. Il se confirme d’ailleurs de mois en mois. 

Liens utiles

Pour découvrir les rabais gouvernementaux offerts pour l’acquisition d’un véhicule électrique ou d’une borne de recharge : vehiculeselectriques.gouv.qc.ca

Partager cette page

 

© Gouvernement du Québec, 2008-2019